1. PPR
Depuis le 28 Juillet 2008, un arrêté préfectoral impose la mise en place de servitudes de protection accidentelles des eaux de puits de captage. Un Périmètre de Protection Rapproché (PPR) de 20Ha doit être mis en place autour du puits. Il est soumis à de fortes contraintes environnementales, le rendant de fait inexploitable pour l'agriculture, y compris biologique.
Par conséquent , le SIAEP TN a décidé de se rendre propriétaire de cette surface, avec pour objectif de reloger les exploitants agricoles présents.
En coloration avec la SAFER, ce travail a été engagé et quasiement finalisé. En effet, il ne reste plus aujourd’hui qu’e 1Ha à acquérir.

2. AAC - PAT
La dégradation de la ressource en eau par les pollutions diffuses, essentiellement nitrates et pesticides, peut affecter l’approvisionnement en eau potable. Restaurer et préserver la qualité des eaux brutes des captages à l’échelle de leurs aires d’alimentation (AAC) est donc devenu un enjeu de santé publique et une priorité nationale.
Le captage d’Oursbelille a été classé «captage prioritaire» en 2009, au titre du Grenelle de l’Environnement, pour des enjeux «Nitrates». Le SIAEP TN s’est engagé dans la mise en place d’un programme d’actions territorial (PAT) avec un seul mot d’ordre : « tous concernés face à un même enjeu, l’eau potable ». Ce plan est en cours.

Pour plus d'informations, consulter le site spécifique : www.pat-oursbelille.fr

3. Maillage Vic en Bigorre
Permettrait d’effectuer des échanges d’eau entre le SIAEP-TN et la commune de Vic-Bigorre, afin de pouvoir répondre à des besoins ponctuels et donc d’optimiser la ressource des deux collectivités. Cela nécessite la construction d’un local dédié abritant des pompes de transfert.
Après finalisation de l’étude et lancement de l’appel d’offre des travaux, le nouveau maire de Vic-Bigorre a été consulté pour se positionner sur ce projet et engager les travaux. Ce dernier  a refusé ce projet, accordé auparavant pas son prédécesseur. Le projet est donc ajourné.

4. Nouvelle ressource

Le SIAEP-TN est mono ressource (Puits d'Oursbelille) et est confronté à deux problématiques importantes :
- Pollution ponctuelle aux nitrates (dépassement de la limite réglementaire de 50 mg/l sur certaines périodes critiques.)
- Déficits ponctuels quantitatifs en période d’étiage, avec risque de pénurie en forte secheresse.
Ce projet consiste à réaliser une interconnexion des réseaux entre le SIAEP-TN et le SMNEP (Syndicat Mixte du Nord-Est de Pau), via la mise en place d’une conduite Dn 200 fonte.
Il permettra au SIAEP-TN de résoudre ses deux points faibles grâce a un apport d'eau de grande qualité, et variable en débit suivant besoins.
L’approvisionnement en eau se fera depuis le réseau du SMNEP à destination des réservoirs d’Oroix, Pintac et La Montjoie.
Le projet est en cours et sa réalisation devrait être effective en 2017.